facebook twitter youtube pro location cart tooth_decay tooth_decay_2 teeth_whitening dental_plaque adult child share mail print menu-mobile close map list-map search didyouknow arrow-right arrow-left left-thin-arrow right-thin-arrow faq folder record bad_breath toothaches mouth_ulcers dental_whitening sensitive_gums dental_thrusts oral_injuries tooth_sensitivity

Mauvaise haleine : ce n’est pas une fatalité !

Source d’embarras, la mauvaise haleine (halitose) est un problème assez fréquent. De nombreux facteurs, y compris certaines maladies, peuvent en être la cause. Une bonne hygiène bucco-dentaire et des gestes simples permettent en général de remédier à ce problème.

Pourquoi sent-on parfois mauvais de la bouche ?



La bouche contient des bactéries qui se nourrissent, entre autres, des protéines issues de l’alimentation. La dégradation des protéines par ces bactéries produit des composés sulfurés volatils (CSV) malodorants, à odeur dite « d’œuf pourri ». Expulsés avec l’air expiré, ces composés sont à l’origine de l’halitose.

La concentration de CSV dans l’haleine peut être mesurée de manière objective grâce à un appareil : l’halimètre.

De nombreuses bactéries de ce type se trouvent à la surface de la langue, dans des replis appelés villosités.



Quelles sont les causes de la mauvaise haleine ?



Les causes liées à la santé de la bouche et des dents



La mauvaise haleine est, dans 90 % des cas, d’origine buccale. Parmi les causes liées à la bouche et aux dents les plus répandues, on trouve :




  • une mauvaise hygiène bucco-dentaire,

  • les caries profondes et les abcès dentaires,

  • les plaies de la bouche,

  • les infections de la bouche (candidose),

  • les aliments coincés entre les dents,

  • les prothèses dentaires non retirées la nuit ou nettoyées irrégulièrement,

  • la gingivite et la parodontite, deux maladies des gencives

  • la sécheresse de la bouche (liée par exemple au tabagisme, à certains médicaments ou à la déshydratation).



Les causes liées à la sphère ORL



Certaines maladies du nez, de la gorge ou des oreilles peuvent être la cause d’une mauvaise haleine :




  • pharyngite aiguë,

  • infection des amygdales et angine,

  • sinusite,

  • bronchite chronique,

  • chez les enfants, présence d’un corps étranger dans le nez ou les sinus.



Les autres causes de mauvaise haleine



On trouve également d’autres causes de mauvaise haleine :




  • les aliments qui contiennent des dérivés soufrés (oignon, ail, chou, curry, café, etc.),

  • le jeûne prolongé ou les régimes hyper-protéinés,

  • la consommation excessive de boissons alcoolisées,

  • certaines maladies gastro-intestinales, par exemple un reflux gastro-œsophagien,

  • une affection du foie,

  • le diabète,

  • une insuffisance rénale chronique.



Doit-on consulter pour une mauvaise haleine ?



Quand consulter rapidement son dentiste en cas de mauvaise haleine ?



La mauvaise haleine est, en soi, un motif de consultation de votre dentiste. Une fois prises en charge les causes bucco-dentaires de la mauvaise haleine, et si les symptômes persistent, une consultation chez votre médecin généraliste peut être nécessaire. Si, en plus de la mauvaise haleine, vous présentez des gencives gonflées ou des saignements de gencives, prenez rapidement rendez-vous chez votre dentiste.



Quand consulter rapidement votre médecin en cas de mauvaise haleine ?



Dans tous les cas, vous devez consulter rapidement votre médecin si, en plus d’une mauvaise haleine, vous présentez l’un des symptômes suivants :




  • douleur de la bouche, des dents, de la gorge ou des sinus |

  • fièvre |

  • écoulement du nez ou dans la gorge |

  • toux.



Si vous souffrez de diabète, d'un reflux gastro-œsophagien, d'une insuffisance rénale chronique ou d'une maladie du foie, consultez également votre médecin.



Que fait le dentiste en cas de mauvaise haleine ?



Le questionnaire en cas de mauvaise haleine



Pour cerner les causes de la mauvaise haleine, le dentiste peut vous poser les questions suivantes :




  • Quand (et depuis quand) avez-vous mauvaise haleine ?

  • De quand date votre dernier rendez-vous chez le dentiste et votre dernier détartrage ?

  • Quel est votre ressenti vis-à-vis de l’odeur, et celui de votre entourage ? Avez-vous déjà fait un test avec un halimètre ?

  • Avez-vous la bouche sèche ?

  • Avez-vous déjà essayé d’utiliser des traitements ?

  • Quel est votre mode de vie (métier, habitudes alimentaires, tabac, hygiène bucco-dentaire) ?

  • Avez-vous d’autres maladies ? Lesquelles ? Prenez-vous des médicaments ? Lesquels ?



Les soins en cas de mauvaise haleine



En cas de mauvaise haleine, le chirurgien-dentiste réalise un bilan complet : dents, gencives, muqueuses et glandes salivaires. Il évalue également l’odeur de votre haleine quand vous expirez par la bouche ou par le nez.

Si la mauvaise haleine est bien d’origine bucco-dentaire, le chirurgien-dentiste peut pratiquer les soins nécessaires : détartrage, traitement des caries, traitement d'une maladie de gencives, d'une sécheresse buccale, d'aphtes, etc.

De plus, il donne des conseils d’hygiène bucco-dentaire et conseille l’utilisation, en complément, de certains bains de bouche sans alcool (pour ne pas dessécher la bouche). Leur efficacité est de courte durée mais ils évitent le dessèchement des muqueuses.



Que faire soi-même pour retrouver une haleine fraîche ?



1. Au quotidien, une hygiène bucco-dentaire irréprochable



Dans tous les cas, vous devez consulter rapidement votre médecin si, en plus d’une mauvaise haleine, vous présentez d'autres symptômes tels que :




  • douleur de la bouche, des dents, de la gorge ou des sinus |

  • fièvre |

  • écoulement du nez ou dans la gorge |

  • toux.



Si vous souffrez de diabète, d'un reflux gastro-œsophagien, d'une insuffisance rénale chronique ou d'une maladie du foie, consultez également votre médecin.



2. Nettoyer régulièrement ses prothèses dentaires



Les prothèses dentaires peuvent être poreuses et devenir des nids à bactéries. Appliquez les conseils de votre dentiste pour leur nettoyage et leur désinfection.



3. Des soins dentaires réguliers



Faites un à deux détartrages par an chez votre dentiste, selon votre tendance à faire du tartre. Il en profitera pour vérifier la santé de vos dents et de vos gencives.



4. Éviter certains aliments



Évitez de consommer de l’ail et de l’oignon. Limitez également votre consommation de protéines (viandes, poissons, œufs) qui diminuent l’acidité naturelle de la bouche et favorisent la production de CVS. Limitez également votre consommation de café et de boissons alcoolisées. Et songez à arrêter de fumer !



5. Veillez à bien vous hydrater



Pour éviter d’avoir la bouche sèche, facteur favorisant de la mauvaise haleine, assurez-vous de boire au moins 1,5 litres d’eau par jour. Ainsi vous produirez suffisamment de salive pour réduire la prolifération bactérienne et diluer les CVS. En cas de besoin, vous pouvez utiliser des chewing-gums ou des dentifrices mentholés qui interviennent uniquement en masquant l’haleine.


Bonne haleine

Être sûr de son haleine exige d’agir sur les sources des odeurs : tartre, espaces inter-dentaires négligés, langue chargée, etc. Heureusement, des moyens existent pour retrouver une haleine fraîche.

Voir le programme
  1. 1

    Un dentifrice qui renforce l'émail

    caries adultes haleine fraîche mauvaise haleine

    Dentifrice

    ELGYDIUM- COSMETIQUE

  2. 2

    Une brosse à dents qui nettoie en profondeur

    Brosse à dents

    ELGYDIUM- ACCESSOIRE

  3. 3

    Un bain de bouche quidonne une haleine fraîche

    eludril care

    Bain de bouche

    ELUDRIL- COSMETIQUE

Où trouver nos produits cosmétiques